Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

Colòn

Bonjour tres chers fans,

Je vais commencer par quelques petits mots persos (Domi)…

A nos cousines respectives:  BON ANNIVERSAIRE ! On vous fait de gros bisous, fêtez bien ca :-)

A Aline: Je pense que si Aurelien est malade, c’est pcq il deprime qu’on soit partis. T’as pense a coller une photo de nous format A3 en face de son lit? Ou sinon un peu de Rhum contre le « ruhm » ca peut marcher aussi ;-) hihi. Biz

A Papa (de l’Escala) : J’espere que tout se passe bien pour toi la-bas. Je t’enverrai les coordonnees du monsieur de l’agence Animabrava par mail au plus vite. J’avais oublie sorry, et c’est vrai qu’il est temps de pouvoir faire du feu, j’espere que tu cailles pas trop!

A mes beaux-parents: Le Nain pourrait-il vous envoyer un colis de linge sale a laver et a nous retourner pour la semaine prochaine par DHL svp ? :-) On est tristes, y a plus rien qui sent bon ouinnnnn ! Sinon, bonnes vacances!

A Robin: Mon bien Cher Robin, Pierol n’est pas qu’une carpette. C’est une carpette fiere d’etre une carpette. Il m’a meme remercie aujourd’hui de nous avoir fait rater le vol pour le Nord tellement il est content de decouvrir ces ptits bleds… Si c’est pas de l’amour ca!  Heee oui Fieu,  ca degouline de mievrerie, c’est horriiiib :-) Mais on t’aime aussi tu sais.

For all those who understand nothing to our stories because they are all written in French: I promise we’ll try to post some news in English soon!

Voila. Ca c’est fait, passons au recit du jour:

Comme je le disais a Robin, j’ai ete illuminee ! Ne pas prendre l’avion il y a 2 jours etait une brillante idee. Je me permets de me jeter des fleurs. Merci. On ne vous a pas dit, mais le bus ici, c’est le Hilton roulant. Serieusement, les bus longues distances sont supers: 2 etages, modernes, les sieges se couchent au max, un ptit monsieur passe avec des muffins-z-et-petits-gateaux (seuls les habitues de Ryanair comprendront ici la blague. Y a que Pierol et moi? ah bon?), on y passe de « bons » films bien recents en anglais (Le Transporteur 4, Jumpers… Christian tu serais ravi), les gens sont hyper calmes. Et ils partent quai a l’heure. On aime bien.

Apres avoir quitte Guayleguachu ce matin, on a elu domicile a Colon. Et on realise que plus on va vers le nord, plus on est contents. Petite ville coloree, tres calme, avec seulement 4 rues goudronnees. Le reste, c’est de la terre. Juste ce qu’il faut de soleil aussi. Les gens sont supers gentils, meme si on n’arrive pas encore vraiment a papotter en spanish.

Cet aprem, on a flane a pieds (2heures), et a velos (1heure), mais on n’a pas atteint notre quota de balade quotidienne( une moyenne de 5 heures de marche par jour depuis une semaine. sisi). Ce sera pour demain. On a decide de pousser jusqu’au parc national de Palmar. Au programme: crocodiles, oiseaux tout plein, serpents (moins j’espere), capibaras etc… On n’aura probablement pas internet pdt 2 jours, donc ne vous inquietez pas pour nous. Sauf si pas de nouvelles d’ici 1 semaine (on a regarde un doc sur National Goegraphic hier et j’ai encore en tete l’image de l’anaconda devorant une bete de 75kg … Brrr).

Hasta Luego donc ! On vous promet de jolies photos de nature et bestioles d’ici qq jours.

Bisouuuuus

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 0 h 09 min.

6 commentaires

Ola de Gualeguaychu

Nous revoila… On vous avait laisses a Buenos Aires, ou nous avons encore visite un peu (photos : le cimetiere de Retiro, qui ressemble a un petit village), puis nous avons pris un bus pour le nord (direction Iguassu, mais on ne devrait y arriver que dans 5 ou 6 jours).  On avisera pour les etapes :-)

Premiere etape d’ailleurs : une ville qui repond au doux nom de Gualeguaychu (le premier qui arrive a le prononcer tres vite a gagne), a la frontiere de l’Uruguay.  Nouvelle decouverte gustative : la parillada, un assortiment au bbq de morcilla, chinchulin, tripa gorda, asado et riñones.  Ca sonne bien en espagnol, mais en francais ca donne : boudin d’abats, intestin grele, gros intestin, milieux de cotes et rognons.  C’est un peu gras, mais bien goutu :-) (speciale dedicace a Christophe (le grezien)).  Domi a meme tate du gros intestin… un petit gout de poisson selon elle.

Hotel assez miteux, mais l’endroit a du charme, on a marche toute la journee dans l’immense parc du coin, le temps de se prendre quelaues coups de soleil, et demain on continue vers le nord, destination Colon (rien a voir avec la parillada).

Gros bisous a tous

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 22 h 59 min.

3 commentaires

De retour a Buenos Aires

Nous revoila dans la capitale.  On a quitte Tigre hier pour retourner a Buenos Aires toujours en se demandant quoi faire.  Heureusement il fait super beau et on a quand meme trouve un quartier interessant dans cette horrible capitale.

Le quartier de la Boca est un peu glauque, mais a du charme, on y est restes quelques heures le temps de regarder des spectacles de tango dans les rues (voir photos). 

Jusqu’a present, l’Argentine c’est vraiment pas exceptionnel : hyper cher (quasi les memes prix que chez nous, sauf la viande), et pas de vrai depaysement.  Bon c’est surement du a notre itineraire qui nous coince dans la capitale et environs depuis 5 jours.  Bref, petit changement de programme, on part ce matin en bus pour le nord, on s’arretera plusieurs fois en route en esperant trouver des bleds interessants.  On laisse donc tomber notre avion qui devait nous mener dans le nord et qui nous aurait bloque pendant 8 jours dans la meme region.  Notre but est d’arriver a Iguassu (pointe nord-est du pays) le 14 d’ou part notre avion pour le sud.

Et comme ca Domi est contente, on reste dans le beau temps pendant encore quelques jours (pcq c’est vrai que c’est orage toute la semaine dans le nord).

Bisous a tous,

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 13 h 14 min.

5 commentaires

Toujours a Tigre

Oye Oye!

On est en plein dilemme… Je vous explique (Domi): on est arrives a Buenos Aires, il pleuvait. On a migre vers Tigre il y a 2 jours et on commence seulement a avoir des coups de soleil… Le hic c’est qu’on a un avion demain vers Posadas, dans le Nord… et bien sur la, on annonce monstre pluies et orages violents. Je suis donc d’avis de boykotter l’avion et descendre en bus vers le Sud (on peut tjs retourner vers Posadas/iguazu plus tard, en bus, qd il fera meilleur). Pierol ne veut pas…  heuuu premier accro en vue ? Perso, pas du tout du tout envie de me retrouver dans un coucou en plein orage. Ni de rester 8 jours dans une magnifique region propice aux promenades… mais seulement qd il fait sec!!! OK c’est bete de « gaspiller » les billets d’avion mais question securite et bien etre, je trouve que ca ne vaut pas la peine de s’obstiner a vouloir coller a l’itineraire prevu coute que coute. Votre avis ? (allez voir la meteo de Posadas/Iguazu pour la semaine a venir, ca vous aidera). Biz Biz

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 15 h 06 min.

10 commentaires

Tigre

Nous revoila !

Je vois que mon article d hier a eu son petit succes :-). J’ose donc, irreligieusement vous montrer une photo de ce que nous avons mange hier… moins bon il est vrai que le morceau de la veille.  Mais ce soir on arrete les restos : picnic a la guesthouse.

On a enfin quitte l’enfer de Buenos Aires (he oui pourtant c est la qu on y sert cette viande paradisiaque), ou il faisait gris, pollue, bruyant, stressant… bref on n’a pas vraiment adore. 

On a donc pris ce matin le train vers Tigre (dans le delta du Rio Plata), avec enfin le soleil.  L’endroit est super, la guesthouse aussi (mais toujours aussi chere), bref on a enfin l’impression de commencer le voyage.

On se trouve dans le delta, donc il y a plein d’iles partout, et on circule en bateau plutot qu en voitures (un petit mix de Venise dans la jungle et de Disneyland).

Bon, on vous laisse, pcq l’ordi plante, mais on pense a vous.

Bisous

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 23 h 56 min.

6 commentaires

Conversiòn

Mes tres chers freres, mes tres chers soeurs (surtout Chris et Chris),

je me suis toujours senti athee, mais depuis hier j ai eu une revelation… je me suis converti au filet pur argentin.  Ca s est passe dans un petit temple crado, El Desnivel, recommande par le routard.  Ma foi et mon estomac en ont ete tout retournes…

Enfin un endroit ou, quand vous commandez un filet pur, on ne vous emmerde pas avec de la salade ou des patates.  Non, un filet pur est un filet pur, il doit etre claque seul dans une assiette, amen ! Et cuit au feu de bois, amen aussi.

La sagesse paienne Brabanconne colportee -entre autes- par le boucher de Grez selon laquelle « dans le boeuf, c est le gras qui donne le gout, alors prenez l entrecote, madame Bercuit », est une heresie.  Meme moi, ancien pratiquant regulier de l entrecote, j ai regrette hier d avoir commande un t-bone persille (deja exceptionnel) quand j ai goute le filet pur argentin.  Rien a voir avec le filet pur argentin belge, ici ca degouline de gout, et ca fond tellement en bouche qu on se demande pourquoi ca ne fond pas sur le barbecue.  Certains mysteres sont impenetrables.  Le seul vrai defaut : je trouve que 800g c est un peu peu pour un seul pratiquant.

Halleluia, je sais maintenant pourquoi les boeufs sont vegetariens… sinon ils se mangeraient eux-memes et on n aurait jamais rien su de la tendresse et du gout de leur chair. 

Vous l aurez compris, je bave encore ce matin… Je pense depuis hier que tout pratiquant doit, au moins une fois dans sa vie se rendre sur les lieux ou, tel une Bernadette Soubirou carnivore, j ai eu cette saignante revelation. 

Christophe, Christian, venez vite nous rejoindre, le vol est peut-etre cher, mais a 6 euros la piece de viande, on se rattrappe tres vite dans la vie de tous les jours !

PS : pas de photo ici, le respect et la decence sont de mise quand on parle de l objet du culte.

Gloups,

Pierol

Publié il y a 11 ans, 2 mois à 14 h 19 min.

20 commentaires