Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

You are currently browsing the Laos category.

Luang Prabang (du 17/04 au 22/04)

On aura eu bien du mal, mais nous quittons finallement la jolie « ville » de Luang Prabang… A regret, mais le voyage continue.

Nous nous sommes donc poses une petite semaine dans ce magnifique endroit, un gros village situe au confluent du Mekong et de la Nam Khane. Le climat etait absolument exquis, ce qui a certainement contribue a notre engouement :-) Mais la ville elle-meme vaut vraiment la peine : aucun gros batiment, mais des centaines de batisses coloniales plus belles les unes que les autres, avec le charme fou des constructions en bois et des finitions rococo asiatiques. Il y a des hotels de toutes categories : du petit cagibi a 3 euros a l’hotel luxueux a 400 dollars la nuit. Idem pour les restos, cela va des stands de rues au bar a vin lounge. On croise donc de tout a Luang Prabang, et le melange est bien reussi.

A chaque recoin de ruelle, on tombe sur un temple. A chaque fois, on en fait le tour, et a chaque fois on se dit qu’on vient de voir le plus beau… Et a chaque fois on se trompe car le suivant est encore mieux ! On adore les toitures aux mille paillettes qui scintillent au soleil, les escaliers nagas (serpents-dragons) tout dores, les fresques de la vie de bouddha style BD. Et surtout l’atmosphere qui va avec : de temps a autre, on y croise des bonzes dans leurs drapes oranges qui vaquent a leurs occupations (ne nous demandez pas quelles sont elles…), c’est serein.

Alors, qu’est ce qu’on a fait en 5 jours ? On a beaucoup flane le long du fleuve, on a loue des velos (enfin des carcasses roulantes, le mot velo est un peu trop evolue) pour vadrouiller dans les environs, on a arpente maintes fois le marche de nuit pour les emplettes de la boutique (un peu trop au gout de Pierol), on a loue une barque a moteur pour decouvrir les scenes pittoresques de la vie le long du Mekong et visiter une grotte abritant des centaines de petits bouddhas (meme le roi s’y rend une fois par an en pelerinage. De la grotte royale quoi !) ainsi qu’un complexe monastique retire. On a un peu ete mouilles a l’eau du Mekong, ce qui expliquerait d’ailleurs nos maux d’estomacs persistants…

On a aussi pris une journee de cours de cuisine Laotienne, avec un couple de Francais rencontres a Nong Khiaw. Enfin « on »… Pierol etait inscrit (de toute facon, c’est lui le Chef a la maison) mais apres 4heures de tambouille, il a du abandonner : sueurs froides, fievre, nausees (voila le resultat de nos seances gustatives dans les stands de rue ! Je lui avais pourtant dit de se mefier de ce boudin de buffle !) : direction le lit ! Je le remplace donc au pied leve pour le reste de l’apres-midi. Riez seulement … vous rierez moins quand je vous preparerai un delicieux Laap de poulet facon Lao ;-) Me voici donc championne de laceration de poulet, d’emincage d’ail et de toutouillage de wok. Invitation lancee aux sceptiques !

Le reste du temps, on a bu de la Beerlao avec nos potes francais, on a essaye toutes les sortes de jus de fruits des stands du marche (maintenant que j’y pense, ils sont coupes a l’eau… on comprend de mieux en mieux notre etat !) et on a regarde les orages la nuit depuis notre petite terrasse en teck.

A vous raconter ca, on est encore plus tristes de partir. Il y a tellement de choses qu’on n’a pas faites. On reviendra un jour a Luang Prabang, c’est decide.

Etape suivante : Vang Vieng, plus au sud, sur la route vers Vientiane, la capitale. On a le choix entre bus public ou minibus prive, plus cher mais plus rapide. Allez, on se la joue luxe ce coup-ci. On nous annonce 5 heures de route dans un « brand new mini-van » … Ce sera finallement 8 heures dans un van pourri au moteur qui surchauffe, au chauffeur qui n’y comprend rien, et arrets toutes les heures pour arroser la machinerie ! Sans compter la route a proprement parler : une succession de virages serres, a flanc de montagne pendant les 6 premieres heures ! Rajoutez deux Danois sans deodorant sur la banquette de devant, secouez le tout, et vous obtiendrez un voyage memorable ! J’ai failli faire ma Laotienne, j’avais meme prepare un petit sac plastique :-)

Heureusement, tout calvaire a une fin, et c’est epuises qu’on arrive a Vang Vieng, a 22h. On avait prevu d’y rester une journee mais le village est affreux, pas du tout notre style. On est degoutes par tous ces pequenauds en marcel (ou torse nu) qui se promenent biere a la main. Il n’y a que bars et boites ici, les hotels sont sales et glauques, les habitants pas souriants pour un sou (pas etonnant vu la faune de touristes cra-cra). Dommage… les environs ont l’air splendides et propices a la rando, au velo etc. Mais nous n’aurons pas le temps donc autant degager d’ici au plus vite ! Dans une heure donc, bus pour la capitale Vientiane. On nous annonce 4 h de trajet en bus VIP … :-) :-)

Posted 8 ans, 6 mois ago.

5 comments

Artisanat Laos

Le marche de nuit de Luang Prabang est enorme ! On a deniche pas mal de jolies choses, a vous maintenant de faire vos emplettes :-)

Les prix indiques sont bases sur une premiere negociation avec les marchands (difficile de faire moins cher) et sans compter les frais de port. Ceux-ci vous seront communiques plus tard, mais pas excessifs de toute facon. Merci de passer vos commandes par email a po.danhaive@gmail.com (et precisez bien la taille, la couleur, le modele desire etc)

ATTENTION vous n’avez que 2 jours pour passer commande! Dead line: le 20/04 a midi heure belge.

Coups de coeur :

  • les pantoufles, tout confort, surtout en version enfant, trop adorable! Par contre, on ne garanti pas l’exactitude des tailles, on fera de notre mieux.
  • les sacs a main, surtout les grandes besaces surdimensionnees ! Un poil cher mais quel bel accessoire…
  • les tapis muraux, de toutes les couleurs. Peuvent aussi servir de chemin de table pour un diner de fete…
  • les foulards : c’est joli et pas cher et ca sert toujours, pas vrai?
  • les lampions, surtout les boules rondes en sorte de fils tresses, qui donnent une belle ambiance tamisee.

Posted 8 ans, 6 mois ago.

3 comments

Le nord du Laos (du 13/04 au 16/04)

Ne vous en faites pas, tout va bien.  Juste pas autant d’internet au Laos que dans d’autres pays.  Notre premiere etape etait donc Luang Nam Tha ou on a profite d’un de ces moments de liberte totale qu’on aime particulierement : promenade a velo dans des paysages de rizieres verdoyantes, traversee de petits villages typiques et arrets-temples dans la foulee.

On ne sentait plus nos jambes ni nos fesses (raaah, inventeur de la selle VTT !), mais on a passe une excellente journee.  Seul petit regret : l’omnipresente brume de chaleur qui nous voile un peu le paysage, mais c’est la saison, il est possible qu’on n’apercoive jamais le soleil a cette epoque.  Bon il fait quand meme 35 degres et on est contents que les gamins nous jettent des seaux d’eau a la figure (coutume de nouvel an local).

Direction l’est, ou on a repere un bled sympa dans le guide du routard.  C’etait sans compter sur le transport pour y arriver.  Premier bus : a peine assis, le chauffeur distribue des petits sachets plastique a tous les locaux… bizarre.  On comprend vite pourquoi.  Apparemment ils ne supportent pas trop les bus ici : tout le monde gerbe ! Bleuuuurk ! On dirait presque un concours.

6 heures de chicanes plus tard on change de bus, et rebelote, ce coup-ci, c’est toute la famille de derriere qui s’en donne a (haut-le-)coeur-joie… sauf que les enfants ca ne se controle pas : pas le temps de deballer le sachet, on met tout sur maman, et accessoirement un peu sur l’epaule de Pierol.  On voulait voyager avec les locaux, on est servis :-)

Apres 3 heures de supplice, on arrive a Pak Mong, d’ou il reste theoriquement 45 minutes jusqu’au tant attendu bled magique.  Ce n’est qu’1h30 plus tard qu’on y debarque dans la nuit.

Finalement ca en valait la peine : Nong Khiaw est situe dans un cadre enchanteur, entre montagnes et forets.  Il ya des grottes a explorer, des cascades, du kayak, de la rando…et de l’escalade !!! Malheureusement pour Pierol, il pleut depuis ce matin, donc pas de sortie grimpette :-(

C’est peut-etre nous qui avons provoque la pluie avec nos batailles d’eau d’hier.   C’est « pii mai » et tout le monde s’arrose ! Les locaux sont « joyeux » ce qui est peu dire quand on voit la dose de Lao Lao (whisky local) qu’il s’envoient…  Nous ca nous fait bien rire, sauf quand on les voit enfourcher leurs mobylettes et s’en aller hilares en zigzagant (boire ou conduire…).

On va probablement rester ici un jour ou deux puis on redescendra en bateau jusque Luang Prabang.

Bisous des deux bienheureux du petit village brumeux.


Posted 8 ans, 6 mois ago.

5 comments

Bangkok et debut du Laos (10/04 et 11/04)

Apres un coup pareil, c’est promis, on se renseignera sur la situation politique des prochains pays avant d’y entrer !

Retour en arriere de quelques jours si vous le voulez bien… Nous atterissons donc a Bangkok vendredi (O ville cherie… Yek !) apres un vol de 6h30 assez secoue. On laisse la moitie de nos sacs a la consigne (sous 40 degres, on n’aura pas besoin de nos pulls et chaussettes de ski !) et nous dirigeons vers le centre ville, direction le petit hotel Train Inn (connu bien entendu de ceux qui ont suivi notre blog Thailandais de l’annee passee), a cote de la gare. Meme chambre que l’an passe, meme matelas en beton, mais l’endroit est strategique vu qu’on a prevu de prendre un train pour le Nord le plus rapidement possible.

Nous nous rendons donc au guichet pour acheter nos billet… Full ! Oh? Et le suivant ? Full ! Et apres-demain ? Full Full Full !!! Et voila comment en essuyant 10 refus de trains et de bus, on se rappelle qu’on est la semaine du nouvel an Thai, et que bien sur toute la capitale est en conge et part festoyer dans leurs familles, au Nord, au Sud, a l’Ouest, a l’Est! Coinces a Bangkok… Pour nous, y a pas pire !

Mais tout a toujours une solution, et Pierol parvient a nous denicher les 2 dernieres places dans un bus vers Chiang Rai, tout pres de la frontiere Nord avec le Laos (3 fois le prix evidemment) . Il est parfait cet homme-la :-) Depart le jour meme, samedi, 18h30. Youpie, il ne nous reste plus que quelques heures a tuer, allons nous ballader dans le parc le plus proche… le parc Lumphini. Mais arrives aux abords du parc, l’ambiance n’est pas vraiment paisible… Il y a un grand rassemblement, on dirait une manif.  Moi, mefiante, peut etre un peu parano comme le dit souvent Pierol, je propose de ne pas traverser la foule de Thais faches en chemises rouges. Pierol n’en a que faire de mes recommandations de poule mouillee : ce ne sont pas quelques badauds a pancartes qui vont nous empecher de nous ballader.

Nous voila donc au milieu de la foule, main dans la main, comme deux petits niais de touristes que nous sommes. Le parc est bien joli, on y observe la faune locale (des iguanes amphibiens d’1m50 de long!) et on se repose sur les bancs publics, tout en gardant un oeil sur l’escadron de CRS qui se met en place, formation de la tortue, comme dans Asterix. Je le sens de moins en moins… on se remet en route, je presse le pas. Pierol a envie de piquer un casque et un bouclier qu’un policier a laisses contre un arbre, juste pour prendre une photo comique. NON ! On y va… (faut parfois etre un peu directive, vous m’excuserez)

Et on a bien fait. Sur le trajet du retour, en tuk-tuk, on entend les manifestants qui s’echauffent de plus en plus. On apercoit des slogans « renversons le gouvernement »… Ca a quand meme l’air serieux tout ca.

Notre bus n’arrive pas. Traffic perturbe par la manif nous dit-on. On attend looongtemps pour finallement etre quand meme encore coinces dans les embouteillages pendant 3 heures. Puis on s’endort au son d’un vieux navet de Kung-Fu Thai, sans imaginer une seule seconde que les evenements du jour font la une de vos journaux.

Ce n’est que le lendemain, apres 15heures de bus, qu’on apprend que la manif a tourne a l’emeute et que les flics, tirant dans la foule, ont fait 21 morts et 800 blesses.  Franchement, on est desoles, on ne le fera plus. On se sent vraiment tout betes.

On passe la frontiere sans soucis. En lancha, comme entre le Mexique et le Guatemala, sauf que ce coup-ci  on a notre tampon de sortie de Thailande…Tout dans les regles, on devient forts :-) On passe notre 1ere nuit au Laos dans le petit bled frontalier de Houay Xay. Rien a signaler, on est tres fatigues donc on n’a fait a peu pres que dormir. Et manger aussi accessoirement (quel bonheur de retrouver toutes ces saveurs !).

Ce matin, c’etait 3h30 de bus pour la petite ville de Luang Nam Tha, bien au Nord, ou on a trouve une charmante guest house. On decouvrira les environs demain a velo… Apres s’etre reposes de nos million d’heures de trajets de cette derniere semaine. Enfin, si on y arrive, avec le karaoke hurlant juste en face :-)

On vous donne donc rdv dans quelques jours pour decouvrir avec nous les temples, les campagnes, les fetes de nouvel an et les curiosites culinaires du nord du Laos…

Bisatous!

Posted 8 ans, 6 mois ago.

8 comments