Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

La Patagonie (15/11 – 20/11)

On vient de passer 5 jours dans le Sud. D’abord avion de Buenos Aires a El Calafate, normalement max 3h de vol… sauf que la compagnie nous fait un ptit cadeau : detour par Ushuaia ! C’est vraiment pas le chemin mais on a pu observer depuis la-haut le bout du monde, le seul, le vrai :-) Tres beau d’ailleurs.

Re-vol donc jusque El Calafate, capitale des glaciers, comme ils aiment se proclamer ici. Curieux, on debarque dans une petite ville aux allures de station de ski: chalets en bois, bars a crepes et choco chaud hors de prix, petites boutiques aux loupiottes de noel style WinterPret de Bxl… Comique. On trouve une super chambre d’hote pas chere du tout, et on part a la recherche d’une boustifaille. Oh, la chance, on atterit dans un festival de folklore patagon ! Chouette, plein de locaux, des gauchos, comme on appelle ici les cow-boys. On profite d’un bon concert de rock-folk argentin et Pierol s’empifre de quelques burgers de filet pur … moi perso, la viande, c’est fini, je peux plus, overdose. Burps.

Le lendemain, c’est une excursion en bus plein de touristes (heee oui) vers le glacier Perito Moreno. Wow! Enorme. Apres les chutes d’Iguassu, ca fait un changement. Deux monstres a la suite: l’un tropical, l’autre glacial ! Le glacier est tout bleu et avance de 2m par jour, on peut  donc observer des « petits » morceaux qui se detachent dans de grand fracas et forment des minis icebergs tout bleutes  sur le lac. Le monstre grince et chuinte , on attend la prochaine chute pdt des heures…Envoutant. Et mouillant : ben oui, evidemment, il pleut !

Le lendemain, apres une ballade matinale dans les environs, ou on croise plein d’oiseaux dont des flamants roses rose fluos, on part vers el Chalten, a 3h de la, par la bonne vielle route 40, desertiquement impressionnante (sisi ca se dit…). Le village est PERDU au milieu des montagnes. C’est simple, la vie la plus proche, c’est a El Calafate, donc a 3 heures de route.  Pour avoir une idee de comment c’est perdu, voici la photo satellite…

La, on est impressionnes par le vent. Terrible! On s’envole presque. La region est reputee pour ses randos de fous, malheureusement pour Pierol, j’ai chope une de ces fameuses creves ORL dont j’ai le secret  et en plus il fait moche dehors… La premiere rando est donc assez penible pour les deux (voir photo: emmitouflement de Domi proportionnel a l’encombrement du ciel). L’apres midi, l’homme s’en va randonner tout seul, na! et sous la pluie et le vent (bien fait). On dort en dortoirs, mais ca va, c’est encore sympa. Il va falloir s’y faire d’ailleurs si on veut respecter notre budget. Apres une bonne nuit, le moral et la forme sont au rdv, c’est parti pour une longue promenade en montagne.

6 heures de superbe rando, sous le soleil cette fois, mais tjs autant de vent. Les paysages defilent, changent apres chaque tournant. Une vallee fleurie a la Suisse, une foret lugubre d’arbres tordus ayant certainement inspire les forets malefiques de Disney, des deserts de sables aux buissons rouges, avec en fond des montagnes enormes et glaciers bleus… le tout surveille d’en haut par des aigles et condors gigantesques! On n’exagere pas, c’est epoustouflant. Viva Patagonia (avec 20 degres de plus svp, demande Domi).

On est de retour a El Calafate ou on a retrouve notre nid douillet de l’Hospedaje  Alejandra avant un loooong trajet de 22heures (arg) en bus vers Esquel, ou nous attendent plus de promenades et de parcs nationaux. On espere voir quelque bebetes ce coup-ci pcq les pumas, huemuls et compagnie, on les attend toujours :-)

On vous a selectionne quelques jolies photos de tous ces paysages merveilleux.

Biz Biz

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 17 h 25 min.

10 commentaires

Iguazu… tadam (12&13 novembre)

Arrivee donc a  Puerto Iguazu mercredi fin de journee.  Tres sympathique ville, toute en terre rouge, on a de la boue plein les pieds (il pleuvait a notre arrivee). On visite quelques petits hotels et on se pose finalement dans une petite guesthouse sympa et bon marche… premiers cafards quand meme :-)

On a rencontre ce jour la un couple de Francais tres sympas, qui nous ont meme offert un verre le soir (petit coucou en passant a vous, les Champenois dont on ne connait meme pas les noms … et merci encore!).

Le lendemain, visite des chutes cote argentin.  On se croirait a Walibi : petits trains, files de gros touristes venus en masse en excursions organisees, petits chemins proprets, etc.  Bref un peu decevant… jusqu’a ce qu’on arrive devant les chutes.  Glup : des cascades sur 5km de long, hautes parfois de plus de 80m.  Grandiosissime ! On oublie les hordes de touristes devant une nature aussi gigantesque et puissante.  Respect.

Beaucoup de petits animaux sympas aussi : coatis, toucans, papillons et fourmis  enormes… On a donc passe toute la journee a s’emerveiller, en partie sous la pluie, en partie sous un enorme soleil.  Je ne m’eternise pas dans le texte, les photos parlent d’elles memes.

On est rentres les pieds en compote  (apres une belle journee de 8 heures de marche) super heureux.

Le lendemain, rebelote : les chutes, mais vues du cote bresilien cette fois.  C’etait tout aussi impressionnant : on s’approche a deux pas de la « gorge du diable », histoire d’etre completement assourdis… et trempes.

Rencontres vraiment sympa dans le bus : un ptit suisse tour-du-mondeur et un couple de co-belges (avec une bonne connaissance commune d’ailleurs, le monde est vraiment tout tout petit) avec qui nous avons partage pas mal de bieres  le soir.  Un tout bon moment, merci Nic & Perrine! On essayera de se revoir, peut etre pdt  votre tour du monde l’annee prochaine.

Ces quelques jours nous ont donc vraiment beaucoup plus. On est tout bronzes… mais aussi tout bouffes des moustiques. Ce soir on est de passage oblige a Buenos Aires (beeeeekkkk et re-beeeek) en transit pour El Calafate: direction la neige et les glaciers, tout au Sud de la Patagonie. Ca va nous changer des 35 degres a l’ombre d’Iguazu !

C’est tout… pour le moment :-)

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 15 h 53 min.

10 commentaires

Mission Jesuite de San Ignacio (11/11)

Nous revoilou pour vous raconter ces 3 derniers jours…

On avait donc pris un bus pour San Ignacio apres le parc national El Palmar. Un bien long trajet de 10 heures, en compagnie d’un horrible bebe hurleur et de sa soeur vomissante :-) Folklorique. La ptite a vomi 3 fois sur son siege et le bebe n’arretait pas de faire des crises. Mooonnn qu’il etait laiiiid :-) On a vraiment bien ri (quasi pipi-culotte, sisi)! On est arrive a San Ignacio a 6h30 du mat, super creves evidement. 1 bonne heure d’attente pour que la ville se reveille et un petit dej’ plus tard, on achete nos billets pour visiter le site de la mission de San Ignacio mini, decrite dans les guides comme un incontournable site classe au patrimoine mondial de l’humanite. Wow qu’on s’dit… Et puis en fait, bof. Moyen. Tres tres moyen… Je ne sais pas si c’est le fait de sortir de 10h de car tous mous et qu’il pleuvinait mais on a pas ete impressionnes du tout! C’est joli mais les ruines sont vraiment mal conservees et ca ne suscite pas grande emotion. Franchement, ils feraient mieux de classer celles de Villers au patrimoine mondial! Non mais, y a pas de justice en ce bas monde :-)

Apres un ptit tour dans les vielles pierres et au petit musee bien interressant, on se dit qu’on va repartir direct, pcq il n’y a pas grand chose a faire d’autre que ce site et puis on se ferait une petite sieste dans un bon bus bien confort. 10h du mat, donc: on monte dans le premier bus vers Iguassu. Oh deception: c’est pas un bus double etage, celui ci il est tout pourri, on peut pas pencher les sieges, y a pas de TV, le conducteur est un nain qui ne touche quasi pas les pedales (ca fait un peu peur d’ailleurs) et c’est un omnibus qui s’arrete partout… Mais tant pis, on est tellement fatigues, qu’on dort quand meme. Le trajet dure 5 heures… Je me demande d’ailleurs comment le bus a tenu toute la route!

Finallement, apres 7heures d’attente dans une station service, 10heures de bus, 4 heures d’ »escale culture » et re-5 heures de bus, nous y voila: la pointe Nord Est de l’Argentine, la frontiere avec le Bresil et le Paraguay : I-G-U-A-S-S-U :-) Et croyez-moi, ca valait vraiment, vraiment la peine !

Je vous laisse donc maintenant en compagnie de Pierol qui prend le relais pour le recit des chutes…

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 15 h 34 min.

1 commentaire

Iguazu (12 & 13/11)

Coucou a Tous!

On vous a un peu abandonne pdt 2 jours mais ne vous inquietez pas : tout va bien ! Il fait superbe et on profite un max. On reviendra sur internet ce soir pour vous decrire cette magnifique region du Nord Est de l’Argentine, et surtout pour mettre les photos des fameuses chutes! On a visite le cote Argentin hier (WOW), et cet apres midi, on file au Bresil pour l’autre partie (Brazzzilll papapapapapadaaaa). Biz biz a tantot!

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 14 h 59 min.

2 commentaires

Parque Nacional del Palmar (8&9 nov)

Decidement on trouve internet partout ! Apres une magnifique journee hier dans le parc national El Palmar, nous voici sur une aire d’autoroute a attendre desesperement le bus vers le nord (plus que 5h a tuer).  On n’a donc rien d’autre a faire que vous raconter la journee d’hier… enjoy :-)

On esperait pouvoir dormir en VIP dans le chalet de l’administration du parc (suite a notre rencontre avec Diego, une connaissance du directeur), mais on a du se contenter d’une tente au camping.  Ce qui n’est pas mal non plus… y a juste plus de bebetes et moins de matelas (pas de matelas du tout, en fait… aie mon dos).

Une fois le campement installe, on est partis pour une rando de 4h sous un soleil de plomb.  Curiosite : personne ne marche, ils vont tous voir les points d’interet en voiture.  Faineantise ou peur des jaguars et des crocos ? On ne le saura jamais.  Les paysages sont dignes de Jurassic Park, on  s’attend a tout moment a voir un cou de diplodocus emerger des forets de palmiers.  Tout ce qu’on a vu c’est quelques capybaras (treees gros rongeur) et beaucoup d’oiseaux (Bernard aurait apprecie).

Le soir, on decide de faire un bbq.  Nous-memes… Moi (Pierol) j’opte pour une piece de boeuf de 1.2kg, aux dires du vendeur c’est la quantite normale pour un couple argentin.  Mouais, Domi avait raison, la moitie aurait suffi (mais il a bien fallu tout manger, au risque d’attirer les « gros chats » du coin). 

Petit diner intime donc a la lueur des bougies, jusqu’a ce qu’on se rende compte qu’on n’est pas seuls (taadaaaa, petit jingle angoissant).  Des dizaines de vizcahas nous regardent avec leurs petits yeux percants.  C’est un croisement entre un lapin et un rat, mais aussi gros que Sushi ! Jusque la, ca va, mais leurs amis les crapauds geants viennent les rejoindre :-)  On etait contents de se refugier sous la tente.

Ce matin, place aux iguanes, chacun a son horaire dans ce parc on dirait.  Quelques photos pour illustrer tout ca… comme vous le voyez, on profite bien !

Demain, ruines des missions jesuites a partir de San Ignacio: tout le monde ici nous dit que c’est magnifique.  On continuera ensuite vers Iguacu.

On vous laisse on va prendre le soleil sur le parking de la station-service.  C’est beau l’Argentine :-)

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 19 h 22 min.

9 commentaires

Colòn

Bonjour tres chers fans,

Je vais commencer par quelques petits mots persos (Domi)…

A nos cousines respectives:  BON ANNIVERSAIRE ! On vous fait de gros bisous, fêtez bien ca :-)

A Aline: Je pense que si Aurelien est malade, c’est pcq il deprime qu’on soit partis. T’as pense a coller une photo de nous format A3 en face de son lit? Ou sinon un peu de Rhum contre le « ruhm » ca peut marcher aussi ;-) hihi. Biz

A Papa (de l’Escala) : J’espere que tout se passe bien pour toi la-bas. Je t’enverrai les coordonnees du monsieur de l’agence Animabrava par mail au plus vite. J’avais oublie sorry, et c’est vrai qu’il est temps de pouvoir faire du feu, j’espere que tu cailles pas trop!

A mes beaux-parents: Le Nain pourrait-il vous envoyer un colis de linge sale a laver et a nous retourner pour la semaine prochaine par DHL svp ? :-) On est tristes, y a plus rien qui sent bon ouinnnnn ! Sinon, bonnes vacances!

A Robin: Mon bien Cher Robin, Pierol n’est pas qu’une carpette. C’est une carpette fiere d’etre une carpette. Il m’a meme remercie aujourd’hui de nous avoir fait rater le vol pour le Nord tellement il est content de decouvrir ces ptits bleds… Si c’est pas de l’amour ca!  Heee oui Fieu,  ca degouline de mievrerie, c’est horriiiib :-) Mais on t’aime aussi tu sais.

For all those who understand nothing to our stories because they are all written in French: I promise we’ll try to post some news in English soon!

Voila. Ca c’est fait, passons au recit du jour:

Comme je le disais a Robin, j’ai ete illuminee ! Ne pas prendre l’avion il y a 2 jours etait une brillante idee. Je me permets de me jeter des fleurs. Merci. On ne vous a pas dit, mais le bus ici, c’est le Hilton roulant. Serieusement, les bus longues distances sont supers: 2 etages, modernes, les sieges se couchent au max, un ptit monsieur passe avec des muffins-z-et-petits-gateaux (seuls les habitues de Ryanair comprendront ici la blague. Y a que Pierol et moi? ah bon?), on y passe de « bons » films bien recents en anglais (Le Transporteur 4, Jumpers… Christian tu serais ravi), les gens sont hyper calmes. Et ils partent quai a l’heure. On aime bien.

Apres avoir quitte Guayleguachu ce matin, on a elu domicile a Colon. Et on realise que plus on va vers le nord, plus on est contents. Petite ville coloree, tres calme, avec seulement 4 rues goudronnees. Le reste, c’est de la terre. Juste ce qu’il faut de soleil aussi. Les gens sont supers gentils, meme si on n’arrive pas encore vraiment a papotter en spanish.

Cet aprem, on a flane a pieds (2heures), et a velos (1heure), mais on n’a pas atteint notre quota de balade quotidienne( une moyenne de 5 heures de marche par jour depuis une semaine. sisi). Ce sera pour demain. On a decide de pousser jusqu’au parc national de Palmar. Au programme: crocodiles, oiseaux tout plein, serpents (moins j’espere), capibaras etc… On n’aura probablement pas internet pdt 2 jours, donc ne vous inquietez pas pour nous. Sauf si pas de nouvelles d’ici 1 semaine (on a regarde un doc sur National Goegraphic hier et j’ai encore en tete l’image de l’anaconda devorant une bete de 75kg … Brrr).

Hasta Luego donc ! On vous promet de jolies photos de nature et bestioles d’ici qq jours.

Bisouuuuus

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 0 h 09 min.

6 commentaires

Ola de Gualeguaychu

Nous revoila… On vous avait laisses a Buenos Aires, ou nous avons encore visite un peu (photos : le cimetiere de Retiro, qui ressemble a un petit village), puis nous avons pris un bus pour le nord (direction Iguassu, mais on ne devrait y arriver que dans 5 ou 6 jours).  On avisera pour les etapes :-)

Premiere etape d’ailleurs : une ville qui repond au doux nom de Gualeguaychu (le premier qui arrive a le prononcer tres vite a gagne), a la frontiere de l’Uruguay.  Nouvelle decouverte gustative : la parillada, un assortiment au bbq de morcilla, chinchulin, tripa gorda, asado et riñones.  Ca sonne bien en espagnol, mais en francais ca donne : boudin d’abats, intestin grele, gros intestin, milieux de cotes et rognons.  C’est un peu gras, mais bien goutu :-) (speciale dedicace a Christophe (le grezien)).  Domi a meme tate du gros intestin… un petit gout de poisson selon elle.

Hotel assez miteux, mais l’endroit a du charme, on a marche toute la journee dans l’immense parc du coin, le temps de se prendre quelaues coups de soleil, et demain on continue vers le nord, destination Colon (rien a voir avec la parillada).

Gros bisous a tous

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 22 h 59 min.

3 commentaires

De retour a Buenos Aires

Nous revoila dans la capitale.  On a quitte Tigre hier pour retourner a Buenos Aires toujours en se demandant quoi faire.  Heureusement il fait super beau et on a quand meme trouve un quartier interessant dans cette horrible capitale.

Le quartier de la Boca est un peu glauque, mais a du charme, on y est restes quelques heures le temps de regarder des spectacles de tango dans les rues (voir photos). 

Jusqu’a present, l’Argentine c’est vraiment pas exceptionnel : hyper cher (quasi les memes prix que chez nous, sauf la viande), et pas de vrai depaysement.  Bon c’est surement du a notre itineraire qui nous coince dans la capitale et environs depuis 5 jours.  Bref, petit changement de programme, on part ce matin en bus pour le nord, on s’arretera plusieurs fois en route en esperant trouver des bleds interessants.  On laisse donc tomber notre avion qui devait nous mener dans le nord et qui nous aurait bloque pendant 8 jours dans la meme region.  Notre but est d’arriver a Iguassu (pointe nord-est du pays) le 14 d’ou part notre avion pour le sud.

Et comme ca Domi est contente, on reste dans le beau temps pendant encore quelques jours (pcq c’est vrai que c’est orage toute la semaine dans le nord).

Bisous a tous,

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 13 h 14 min.

5 commentaires

Toujours a Tigre

Oye Oye!

On est en plein dilemme… Je vous explique (Domi): on est arrives a Buenos Aires, il pleuvait. On a migre vers Tigre il y a 2 jours et on commence seulement a avoir des coups de soleil… Le hic c’est qu’on a un avion demain vers Posadas, dans le Nord… et bien sur la, on annonce monstre pluies et orages violents. Je suis donc d’avis de boykotter l’avion et descendre en bus vers le Sud (on peut tjs retourner vers Posadas/iguazu plus tard, en bus, qd il fera meilleur). Pierol ne veut pas…  heuuu premier accro en vue ? Perso, pas du tout du tout envie de me retrouver dans un coucou en plein orage. Ni de rester 8 jours dans une magnifique region propice aux promenades… mais seulement qd il fait sec!!! OK c’est bete de « gaspiller » les billets d’avion mais question securite et bien etre, je trouve que ca ne vaut pas la peine de s’obstiner a vouloir coller a l’itineraire prevu coute que coute. Votre avis ? (allez voir la meteo de Posadas/Iguazu pour la semaine a venir, ca vous aidera). Biz Biz

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 15 h 06 min.

10 commentaires

Tigre

Nous revoila !

Je vois que mon article d hier a eu son petit succes :-). J’ose donc, irreligieusement vous montrer une photo de ce que nous avons mange hier… moins bon il est vrai que le morceau de la veille.  Mais ce soir on arrete les restos : picnic a la guesthouse.

On a enfin quitte l’enfer de Buenos Aires (he oui pourtant c est la qu on y sert cette viande paradisiaque), ou il faisait gris, pollue, bruyant, stressant… bref on n’a pas vraiment adore. 

On a donc pris ce matin le train vers Tigre (dans le delta du Rio Plata), avec enfin le soleil.  L’endroit est super, la guesthouse aussi (mais toujours aussi chere), bref on a enfin l’impression de commencer le voyage.

On se trouve dans le delta, donc il y a plein d’iles partout, et on circule en bateau plutot qu en voitures (un petit mix de Venise dans la jungle et de Disneyland).

Bon, on vous laisse, pcq l’ordi plante, mais on pense a vous.

Bisous

Publié il y a 9 ans, 6 mois à 23 h 56 min.

6 commentaires