Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

Talampaya (07/12)

Je confirme les amis: plus jamais je ne laisserai un Pierol fatigue prendre les commandes de l’ordi :-)

Apres un bon dodo reparateur (quoi que en fait… pas super bien dormi because moustiques. Ces salopiaux sont de retour!), reveil bien tot pour l’excursion tant attendue dans le parc de Talampaya (classe patrimoine mondial siouple!) . Un peu de jeep (ahhh que c’est bon une bonne voiture) et nous y voici… Des les premieres minutes, c’est l’emerveillement! On oublie les erreurs d’itineraire,les heures perdues a attendre les bus qui nous on amenes ici, on n’est plus fatigues du tout!!!

WOW. Le paysage est a couper le souffle, cette ballade de 3 heures nous enthousiasme vraiment. Tout est beau, la couleur rouge des rochers, les dunes de sable orange, les arbres aux troncs verts, le bleu du ciel. On se met en route dans ce paysage surrealiste et la guide, une francaise qui a pose la ses valises il y a 5 ans (on la comprend!) nous explique qu’on se trouve ici parmis de superbes temoignages de l’epoque Triasique. Moi j’ai retenu que ces formations rocheuses la, elles datent de tout plein de millions d’annees et qu’elles se sont formees quand les plaques se sont montees dessus (mouais  bon hein chui pas payee pour vous faire la visite guidee moi donc faites vos devoirs, allez voir ca sur Wikipedia, na!). Ce qui est dingue, c’est qu’elles n’ont quasi pas bouge de forme depuis. Autrement dit, on les voit comme un T-rex a pu les voir il y a bien longtemps… On se sent bien ephemeres face a cette vieille terre! Perso, j’adoooore, on s’imagine tellement bien la vallee remplie de grosses bebetes !

Comme bebetes d’ailleurs, pas de diploducus  ni de raptors hurlants, mais on n’est pas decus non plus: un immense condor de 3 metres d’envergure, un peu curieux, est venu tournoyer juste au dessus de nous. Hypnotisant. Et mal au cou, du coup! On a croise le chemin de petits « Lievres de Patagonie » , drole d’amimal, on dirait un croisement entre un Bambi et un Lapin (ils ont des moeurs bizarres les animaux d’ici). Et puis des renards, les Zorritos, pas farouches, qui mendiaient nos biscuits.

Un superbe moment donc, on est un peu triste que la promenade ne dure pas plus longtemps (mais notre budget nous oblige a limiter, vous imaginez comme c’est insoutenable… hihi).

De retour au bled, on a juste le temps d’attraper nos sacs et hop, on saute dans un bus , direction le Nord. Courte et difficilement accessible etape que ce parc de Talampaya … mais ca en valait 1000 fois la peine! Dodo dans le(s)bus maintenant. A bientot !

Publié dans Argentine il y a 8 ans, 10 mois à 1 h 44 min.

3 commentaires

Post précédent: Retour en Argentine   Post suivant: Quebrada de las Conchas (10/12)

3 commentaires

  1. De Papa déc 10th 2009

    Ola Domi et Pierol, que de belles photos encore et le texte de Domi : cela doit ètre super beau votre coin, ici tout va bien et le soleil est tjrs la ¡ je pense bien a vous, bonne suite et a tout bientòt sur votre blog, gros bisous de Papa : Domi quand m’appelles-tu avec le decalage horaire ?

  2. Alors … ces condors … superbes n’est-ce pas ?
    Merci de nous apporter toutes ces sensations …

  3. Juste avant mon petit frere, voici le fruit de recherche sur le lievre de Patagonie: Le mara ou lièvre de Patagonie (Dolichotis patagonum), appelé aussi parfois lièvre des pampas, est un rongeur de la famille des Caviidé (comme les cochons d’Inde), bien que son apparence rappelle celle du lièvre.
    Cette espèce est classée dans la Liste rouge de l’UICN comme « Quasi menacé ».
    Après le capybara et le castor, le mara est le troisième plus gros rongeur vivant.

    Ceci dit, bravo pour vos commentaires et vos choix d’excursion: je crois qu’au Mexique, on se fiera a vos suggestions et tant pis pour le programme prévu!!
    Merci encore de vos palpitants recits!


Laissez un commentaire

You must be logged in pour laisser un commentaire.