Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

La Chine touristique… (du 19/09 au 26/09)

… mais neanmoins plaisante !

Finis Chendgu et ses pandas, on quitte la Chine du Sud pour partir a la decouverte des sites incontournables de ce grand pays.

Premiere etape, Xian, et sa legendaire armee de soldats de terre cuite. Petite deception, le site est archi-bonde de groupes au chapeaux de meme couleurs, qui suivent au pas leur guide a drapeau et haut-parleur. Un peu lourd.  Nous on trouve que ca gache la magie du lieu.  L’etincelle ne prend pas, on ne ressent pas le frisson tant attendu en decouvrant ces milliers de soldats grandeur nature emergeant de terre, degages de leur tombeau par les archeologues meticuleux.

Les salles ressemblent a une grande foire au Heysel : c’est couvert, bruyant, il y a des flashes toutes les 2 secondes.  Bon, il faut quand-meme reconnaitre qu’il a vu grand, le premier empereur Qin. C’est lui qui est a l’origine de ce chantier titanesque : de son vivant, il ordonna la realisation de cette armee de guerriers en terre cuite (6000 decouverts jusqu’ici !), tous differents, avec chevaux, chars et tout l’attirail, et grandeur nature s’il vous plait. Rien que ca. Une tombe a l’image de sa puissance, quoi…

Un train de nuit plus tard, c’est a Pingyao qu’on atterrit pour deux jours/une nuit. Petit village tres traditionnel, qui nous rappelle un peu Dali et Lijian, en plus tranquille.  La, on se gave de dumplings (bouchees vapeur) et on se ballade a velos.

Re-re long trajet de nuit pour arriver a l’etape ultime : Pekin !

Pekin, la megapole. Avec ses 6 peripheriques, ses boulevards a 5 voies, ses 22 millions d’habitants, ses centaines de temples, de musees et surtout… son bout de Grande Muraille !

On craignait de se sentir ecrases par cette ville, et on est surpris de s’y sentir tres a l’aise. On n’a pas envie de la quitter en fait. On ne s’est pas beaucoup eloignes de notre quartier – pres de la place Tienanmen – mais ce qu’on a vu de Pekin nous a vraiment plu.

Le troncon de la grande muraille qu’on a choisi d’aller voir etait une tres belle excursion. A 3 heures de route du centre en bus, donc un peu long, mais au moins on n’y a pas croise de groupes de touristes envahissants qui gachent tout. On etait quasi seuls au debut de la promenade, et on s’est retrouve sans personne aux alentours apres 2 heures de grimpette ! Paysages vallonnes superbes, grand air, et vous vous en doutez, un grand sentiment de satisfaction d’etre la, chanceux de parcourir ensemble un bout de la celebre Grande Muraille de Chine. On aurait bien randonne quelques jours, bivouaque dans les tours de garde, mais le temps presse… Il faudra revenir rien pour cela :-)

La Grande Muraille, encore un chantier de fous : elle a ete construite en plusieurs fois, par plusieurs empereurs… et surtout plusieurs millions d’esclaves.  Au total, plus de 50.000 km ont ete decouverts, toutes epoques confondues.  Plus que le tour de la terre ! Ca coupe le souffle…

Autre belle decouverte : la Cite Interdite, au coeur de Pekin. Pour y arriver, on traverse a pied la gigantesque et renommee place Tienanmen, la plus grande place du monde, celle-la meme ou Mao declara la Republique de Chine. Les Chinois s’agglutinent sur cette place, font la queue pendant des heures pour voir le mausolee du grand dictateur. Tout est demesure ici : quand on y est passe ce matin, la file pour voir son tombeau etait de plus d’un kilometre !

Puis on entre dans la Cite Interdite,  la ville des Empereurs. Ici aussi on fait dans la demesure. On ne compte pas le nombre de palais tellement il y en a ! Les batiments sont colores, les toitures magnifiques, les escaliers de marbre sont sculptes de dragons… C’est le too much a la Chinoise dans toute sa splendeur, on en a limite le tournis.

Decouvrir Pekin sous un soleil radieux, c’etait vraiment l’ideal. On a apprecie autant les visites culturelles que les flaneries en rue ou les seances de marchandage feroce sur les marches. On a bien mange aussi, evidemment. On ne pouvait pas quitter Pekin sans avoir goute au canard laque a la pekinoise :-) Et puis aussi a quelques autres specialites locales qui feront prochainement l’objet d’un article special…

Au revoir Pekin. Demain, on s’envole pour Hong Kong, avec, il faut le reconnaitre, un petit gout de trop peu.

Publié dans Chine il y a 8 ans à 14 h 53 min.

10 commentaires

Post précédent: Boutique Chine   Post suivant: Bilan Chine

10 commentaires

  1. ouais, enfin, c’est jamais qu’un grand mur et quelques statues, pas de quoi casser 3 pattes à un canard…

  2. combien de mètres la grande muraille en hauteur? On peut camper dessus pour faire genre 1 semaine de marche?

  3. @Charly
    En hauteur c’est tres variable, parfois 15m, parfois moins… Et y a moyen de marcher pendant treeeeees longtemps, y a tous les paysages que tu veux, de la ville de Beijing au desert de Gobi !
    Un trek de plusieurs jours, c’est tout a fait faisable, mais il faut se trimballer sa tente, sa bouffe, etc… Et etre en forme, pcq c’est vraiment pas plat du tout. Une idee de voyage ?

    @Robin
    Pretty Duck

  4. Par contre, le jogging de la grande muraille existe et en était à sa 11 eme édition (organisation des Foulées de la Soie):
    au programme: un parcours de 11 étapes sur 15 jours avec des étapes de 10 à 21 km par jour (facile !), généralement des matinées consacrées à la course et des après-midi culturelles faites d’échanges avec les locaux et de visites.
    « Le parcours vous mènera le long de la route de la Soie, du Tibet à Pékin en passant par la Grande Muraille et le désert,
    Les photos donnent très envie et le prix un peu moins: 3 300 € par personne tout compris. »
    Toujours le rêve et la fascination dans vos compte-rendus.
    Je vous propose de faire un reportage–avec le même style enthousiaste–pour une ballade dans les bois de Villers la Ville.

  5. De Papa sept 29th 2010

    Ola les grands decouvreurs de la Chine, super blog et magnifiques photos, je vois que vous avez encore vu des choses supers. veinards, et a Hon-Kong encore bcp de belles choses a voir, ici tout va bien avec beau soleil et 23 degres a midi, vivement le prochain blog, plein de bisous ensoleilles de Papa

  6. Agnès et Thomas oct 1st 2010

    Merci à vous de nous avoir re-donné envie de la Chine malgrè nos mésaventures avec nos visas.
    Bises

  7. De Papa oct 2nd 2010

    Happy birthday Domi, fête ca bien a Hong Kong et on refêtera ton anniv ici en Espagne le 11 novembrm. plus que 40 jours et on se revoit enfin, vivement le blog suivant gros bisous de ton Papa.

  8. Sameke oct 2nd 2010

    Effectivement c’est impressionant la muraille en terre cuite…
    Et le chat, il miaulait en chinois?
    Happy birthday nini, see u very soon :-)

  9. emilie & thomas oct 2nd 2010

    Joyeux anniversaire Domi, un voyage autour du monde c’est quand même pas mal comme cadeau! Je peux avoir le même? On vous attend avec impatience. Comme on ne veux pas faire de jaloux, joyeux non-anniversaire Pierol.
    Thomas & Emilie qui travaille et m’a chargé de cette mission. D’où le style hésitant. Bisous à vous deux.

  10. Marie oct 2nd 2010

    Message du 2/10/2010. Coucou mon bichou d’amour ! J’ai manqué ton appel aujourd’hui! Zut zut et zut! J’ai dû couper mon gsm toute la journée car je commençais ma formation de guide nature! Je te souhaite un joyeux anniversaire (non mais, tu croyais que j’allais oublier!!!!!!! Pas besoin d’un appel de ta part pour merle rappeler!!! )J’avais noté en grand en rouge ton nom sur ma table pour ne pas oublier ce soir! Je suis en soirée chez des amis et je squatte leur PC pour t’envoyer 29 gros bisous! Je n’ai pas pu t’envoyer de message via hotmail depuis 1 mois, car, comme te l’as peut-être dit Steph, je me suis fait pirater mon adresse hotmail, plus moyen de consulter mes mails, une horreur! Enfin, j’espère que tout va bien en Nouvelle-Zeelande? Profitez bien de votre fin de tour du monde, je suis super impatiente de te retrouver avec mon mouchoir à Bruxelles-midi!!! Ca se rapproche!!!! Gros poutous ma nini d’amour!
    Marie


Laissez un commentaire

You must be logged in pour laisser un commentaire.