Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

Fin du Radjasthan et bilan Inde (du 19/08 au 25/08)

La boucle est bouclee : nous revoici a Delhi, apres 12 jours de periple au pays des Rajpoutes.

On vous avait laisses a Udaipur… On y est restes 3 jours, histoire de flaner dans les rues etonnament plus propres qu’a l’habitude (bon, ca reste l’Inde), faire un peu de shopping et se reposer les intestins (on n’est plus si copains avec les palak paneer et autres malai kofta). L’attraction touristique de Udaipur nous a un peu decus : le City Palace est si tristounet qu’on n’a pas pris la peine de visiter les autres sites.

L’etape d’apres, le petit bourg de Bundi, ne nous a pas fait forte impression non plus. Le palace et le fort ont du etre grandioses a l’epoque, mais tout est laisse a l’abandon, et la splendeur des lieux est a present enfouie sous le guano (crottes de chauve souris, faut il le repeter ?). Franchement, c’est triste, car le potentiel est enorme. La balade est sympa mais on n’est pas sous le charme comme a Jaipur ou Jodhpur.  Peut etre un peu blases ? Ou lasses ? Qui sait.

La route est longue jusqu’a Agra (on doit la faire en 2 jours) et notre chauffeur, bien que gentil, ne nous parle pas. Vous comprenez notre lassitude…

Sur la route d’Agra, on s’arrete a Fatehpur Sikri, une anciene citadelle erigee par un roi musulman, et la, ouf, la magie revient :-) L’ensemble est vraiment tres beau, les gravures, la couleur orangee des pierres, les petits jardinets bien entretenus. Passe l’enervement de devoir remballer une bonne demi-douzaine de guides bidons, on profite de la serenite du lieu.

Le dernier jour, on decouvre un Taj Mahal splendide a 6h30 du matin, sans trop de touristes. On l’attendait celui-la, c’est le monument le plus visite de l’Inde !

Pour les non-inities, la legende raconte que ce palais, qui est en fait un enorme tombeau, fut construit pour qu’y repose la femme d’un Maharadja. Celui-ci etait si triste de la mort de cette epouse qu’il aimait tant, qu’il entreprit ce chantier gigantesque a sa memoire. La version moins romancee est que le bonhomme etait un brin megalo, mais nous on aime mieux l’histoire d’amour :-) Et c’est vrai que c’est emouvant de se retrouver tout petit devant ce monstre de marbre blanc et de penser que tout ce qui nous entoure est du a l’amour fou de ce maharadja et a la tristesse inconsolable de son deuil.

On n’aura pas le temps de voir autre chose a Agra, il nous faut reprendre la route pour la capitale. Embouteillages monstres (4 heures de surplace dues a de betes travaux organises a l’indienne : pelles mecaniques au milieu de l’autoroute sans deviation, camions de gravats en travers de la chaussee, ouvriers discutant en groupe au milieu du trafic !!!) + pluie diluvienne : welcome back !

On reprend l’avion ce soir pour Hong Kong, il faut l’avouer, un peu soulages de quitter ce pays. Pas qu’on n’ait pas aime l’Inde, mais il y a un cote enervant a la mollesse (et l’idiotie, ne machons pas nos mots) de la plupart des Indiens.

Marre de la crasse, marre des crachats, marre des regards lourds, marre des accueils nonchalants, marre du bruit, marre du monde et de ce grand desordre ambiant.

C’est pas tres rejouissant comme article, n’est ce pas ? C’est vrai, l’Inde a des cotes magnifiques, comme ses vestiges, son artisanat et sa gastronomie… mais le day-to-day est vraiment irritant. Qu’on ne vienne pas nous dire que c’est parce qu’ils sont pauvres, c’est surtout parce que sur beaucoup de points, les indiens se refusent a evoluer et ne font rien pour ameliorer leurs conditions de vie. Quant aux babas cools qui diront que le charme de l’Inde, c’est justement ses quartiers crasseux, ce « joyeux bordel » sur les routes et l’odeur des egouts qui se mele a celle des epices, on leur dira de fumer un peu moins la moquette ! Personne ne peut cautionner un laxisme pareil !

L’Inde en y repensant, c’est un gros gachis. Un pays qui a tellement a offrir, tellement de potentiel, mais qui se pourrit tout seul.  On reverait bien d’une Inde ideale, mais il faudrait pour cela une prise de conscience collective qui a notre deception n’arrivera pas de si tot…. Ahhh si seulement…

Si seulement les vaches n’etaient plus considerees comme sacrees. Il y aurait moins d’accidents sur les routes, moins de bouses dans les ruelles, moins de mouches aux stands de rues et de vrais hamburgers de boeuf au  Mc Do de Delhi :-)

Si seulement le systeme de castes etait aboli ! Il n’y aurait plus de miserables, de moins que rien, qui acceptent leur condition car « c’est leur destin ». Et qui du coup ne vous remercient pas quand vous leur donnez quelque chose, puisque finalement, ils ne font que leur boulot, c’est normal d’etre paye a etre pauvre (ca irait bien dans un texte de Didier Super, ca). Les parents auraient plus d’ambition pour leurs rejetons que de les faire devenir mendiants a leur tour. Les gens auraient peut etre plus de volonte de s’en sortir s’il n’y avait plus cet archaique systeme de castes.

Si seulement… les indiens faisaient moins d’enfants ! Deja ils arreteraient de se mettre eux meme des difficultes financieres sur le dos, mais surtout, moins de gens = moins de dechets, moins de trafic, moins de pollution, moins de pauvrete et moins d’accidents. Pourquoi continuer a faire augmenter la taille d’une population qui ne s’en sort deja pas ? L’Inde s’en sortirait bien plus vite si ils arretaient de faire tant d’enfants.

Si seulement… Il avait des poubelles ! Et des entreprises de ramassage des dechets ! Finies les rues-depotoirs, finies les odeurs de pourri. Les gens prendraient l’habitude de vivre ailleurs que dans la crasse et auraient peut-etre une meilleure estime d’eux-memes. Ils prendraient un peu plus soin de leurs habitations. Leur qualite de vie en serait amelioree. Ah, si seulement le gouvernement daignait prendre cette problematique en mains.

Si seulement… on arretait ce foutu systeme de dot lors des mariages ! Avoir une fille ne serait plus un fardeau, on n’avorterait pas a l’annonce d’un bebe de sexe feminin, on ne traiterait plus les petites filles comme des esclaves, il n’y aurait plus de meurtre de jeunes epouses dont la dot tarde a arriver dans la famille du marie. Le taux de femmes ne serait alors plus aussi desesperement bas, et les hommes ne seraient pas aussi desesperes, en manque de femmes. Plus de trafic de femmes, plus autant de violence, plus de devorage des yeux tels que les indiennes se sentent parfois obligee se voiler entierement. Si seulement il n’y avait plus cette dot, cela retablirait l’equilibre homme-femme dont l’Inde a besoin.

Si seulement tellement de choses ici en Inde … Impossible de passer par ici sans penser a tout ca. La liste de tout ce qui choque ou enerve est longue, tres longue, et le debat le serait tout autant. En parler ici sur ce blog ne changera pas les choses mais il est bon de savoir que tout n’est pas qu’emerveillement dans ce voyage. Tout ce qu’on peut faire, c’est esperer que l’Inde moderne se rattrapera vite dans des domaines aussi elementaires que l’education, l’environnement et -surtout- la volonte de s’en sortir (le « shanti shanti on espere que ca ira demain », c’est penible a la longue). Mais franchement, il y a du boulot.

Enfin, a quelques heures de notre vol pour la Chine, Pierol concluera delicatement : « Putain, ils ont pas interet a m’emmerder, les Chinois ! »

Publié dans Inde il y a 8 ans, 2 mois à 12 h 58 min.

7 commentaires

7 commentaires

  1. Agnès et Thomas août 25th 2010

    Excellent article ! Bravo vous avez synthétisé parfaitement ce qu’on avait pensé de l’Inde. Très bien écrit. On adore en plus la conclusion ! Et encore de jolies photos !
    See u soon :-))

  2. Félicitations et merci pour ce long et beau compte rendu de vos impressions  » à chaud  » après avoir bourlingué en Inde.
    Vous avez pu juger par vous même des conditions de vie de tant de malheureux maintenus dans l’ignorance et victimes de toutes croyances

    Mais pour parler de choses plus agréables les photos sont magnifiques et surtout vous deux devant le Taj Mahal

    Au plaisir de suivre vos prochaines aventures

  3. Bernard août 26th 2010

    Quelle diatribe Domi!
    On sent que ça vient du fond du coeur et que ça soulage.

    Mais les remèdes, ce ne sont pas les 12 travaux d’Hercule, mais plutôt les 144.
    Cela dit, dans le monde des affaires, ils ne sont pas tous manchots…

    Après les mous fatalistes d’Inde, voici donc les commerçants roublards de l’Empire du milieu.

  4. De Papa août 26th 2010

    Hello les ex-Indiens, que de philosophie sur la condition de l’Inde mais de superbes photos quand meme, donc bon vol pour la Chine avec encore plus d’habitants, belles decouvertes la bas mais prudents dans certaines region avec risque d’avalanches, de tremblement te terre etc…ici c’est le jour le plus chaud de l’ete avec 36degres annonces pour cet apm, bonne continuation et gros bisous de Papa qui pense tres fort a vous 2, vale et a tout bientôt.

  5. Chris de Villers août 26th 2010

    aïe… en effet ce n’est pas très réjouissant ce dernier texte sur vos impressions à propos de l’Inde… mais d’un autre coté fallait-il vraiment s’attendre à autre de chose de ce pays? Ou peut-être fallait-il le visiter à un autre moment? qui sait… bref, j’y ai jamais mis les pieds encore, et j’ai tjs autant envie d’y aller malgré tout
    :-) mais je me demande si je préfèrerais pas d’abord aller voir du coté du Costa Rica hehehehehe ca à l’air un peu plus « ordonné » et moins crasseux…

    Je vous embrasse bien fort, vous nous manquez ici, on se le disait encore ce midi avec Sam, demain on fait un BBQ chez lui, mais on aimerait tant que vous soyez des nôtres ;-)))))) bah! on en fera un paquet l’an prochain pour rattraper l’année 2009 hihi

    A bientôt!!

  6. Intéressant les si seulement… il y avait un article dans l’Economist sur l’Inde et la Chine. et pourquoi tous le monde veut aller visiter l’Inde? faut etre maso bobo

  7. Incredible India… !!!

    J’avais le même sentiment en partant de ce pays, deux mois en Inde et ce n’est pas de tout repos. De quoi péter les plombs effectivement.

    Avec le temps et en revenant sur les conditions de vie de la population, j’arrive a voir les choses autrements.

    Mais c’est sur qu’apres des pays comme l’Indonésie ou en amérique du sud on n’est plus dans le meme type de voyage. Physiquement, moralement c’est épuisant.

    Comme lu dans les commentaires précedent je n’arrive pas à imaginer l’Inde comme être au top de l’Asie et des marchés. Et pourtant effectivement dans le domaine des affaires certains ne sont pas manchots (mauvais jeu de mot concernant l’Inde!) !!!

    Aller visiter l’Inde, c’est sur qu’en partant du pays on se dit pas j’ai visité l’Inde mais aperçu la façon de vivre.

    Enfin le voyage continue et c’est sympa de tomber sur des surprises comme Hong Kong, pour nous c’etait la Malaisie la bonne surprise !

    Bonne route…

    Steph


Laissez un commentaire

You must be logged in pour laisser un commentaire.