Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

Road trip sur les cotes balinaises (du 01/07 au 07/07)

Ca y est : on a rendu la petite moto :-( On s’y etait attaches, a force de tous ces kilometres !

Apres une nuit de pachas dans un magnifique hotel-deco a Permuteran, on a fait etape a Lovina, station balneaire reputee pour ses dauphins.  Au programme : leves avant l’aube et embarquement dans un petit « catamaran local »… qu’on qualifierait plutot de bout de bois flottant.  Mais la mer est relativement calme donc on ne craint rien.  Apres un magnifique lever de soleil sur l’ocean, on est rejoints par une horde de bateaux similaires.  Il y en a bien une cinquantaine. Ca fait un boucan de dingue, on se resigne deja : clairement on ne verra pas de dauphins, on est encore tombes dans un piege a touristes…

Puis soudain, apres une bonne heure de navigation vers le large,  un petit point apparait au loin. Notre premier aileron ! Flipper est bientot rejoint par 3 autres dauphins qui viennent faire quelques bonds a quelques metres de nous ! Quel bol on a d’etre si proches, tous les autres bateaux sont jaloux et poussent a fond leurs moteurs dans notre direction. Du coup, nos amis aquatiques disparaissent. L’heure qui suit se transforme en chasse aux dauphins.  Ils sont tout plein, et on dirait qu’ils s’amusent a jouer avec nos nerfs : un petit saut par ici pour montrer qu’ils sont la et faire se precipiter l’amas de bateaux en leur direction. Puis on les perd vite de vue et ils reapparaissent d’un autre cote. Une grosse partie des bateaux rentrent au port, lasses.

Mais on a de la chance, on a un capitaine bien sympa qui n’a pas l’air presse. Du coup on se retrouve quasi seuls au milieu de l’ocean et on assiste a un spectacle merveilleux : un petit groupe de dauphins nous font un show digne de MarinLand : ils sautent en l’air, tout proches de nous, et l’un d’entre eux nous gratifie meme d’une vrille : un saut a la verticale, le nez leve au ciel il tourbillone comme un fou en un bond hors de l’eau. C’est excellent ! On est vraiment contents de les avoir vus… et on a l’impression qu’eux aussi :-)

On remonte en selle pour quelques heures. La region de Amed, a l’extremite Est de l’ile est particulierement belle. La route serpente a flanc de falaises, decouvrant de nouvelles petites baies de plages de galets a chaque virage. Faut faire un peu attention aux poules/chiens/villageois qui aiment se promener au milieu de la route mais on adore. On est bien le nez au vent dans ces magnifiques paysages. Y a juste le manque de freins qui nous angoisse un peu ;-)

On passe par un quartier de villas privees tres tres classes et de petits hotels pleins de charme. Il n’en faut pas plus pour qu’on pose nos sacs a dos. On est servis, le cadre est superbe et notre bungalow genial. Il y a la une epave d’un vieux bateau Japonais coule a quelques metres de la plage… On decide de l’explorer en snorkeling, moins cher que la plongee et puis pour une fois, on peut partager ca ensemble. C’est tout simplement magnifique : les poissons sont au rendez-vous, avec des couleurs inedites . Des groupes de neons bleux fluos, des poissons perroquets mauve flash nageottent autour de l’epave, recouverte d’algues. Joli Joli !

Notre derniere etape fut le port Padangbai, d’ou partent les ferrys pour Lombok et les iles Gili. L’idee etait de faire la traversee mais on a finalement decide de rapporter le scooter a son proprietaire avant qu’il ne rende l’ame (le scooter bien sur). Pas qu’on l’ai malmene mais il commencait a faire des bruits de grincements bizarres. Autant ne pas etre tenus pour responsables…

On est donc de retour a Ubud (qu’on aime toujours autant) avec un gros point d’interrogation au dessus de nos tetes. Que faire ?  Remonter vers la Malaise par la route via Java et Sumatra en esperant que nos visas Indiens seront prets fin juillet ? Ou profiter des iles Gili et prendre un avion pour Kuala Lumpur une fois qu’on aura recu confirmation de nos visas ? Apres maints essais d’obtenir de l’aide aupres de l’ambassade d’Inde en Malaisie et en Belgique (autant croire au Pere Noel), on en est au point mort : on ne sait toujours pas quand on aura nos visas pour l’Inde, ni meme si on les aura un jour.

On va donc encore reflechir a tout ca ce soir… Pour certainement rechanger d’avis demain matin :-) On vous tiendra de toute facon au courant.

Bisous a tous

Publié dans Indonesie il y a 8 ans, 5 mois à 14 h 21 min.

5 commentaires

5 commentaires

  1. De Papa juil 8th 2010

    Hello les dauphins, magnifiques texte et photos, vous en avez de la chance…a votre retour ecrivez 1 super livre avec photos et vous vous repayerez votre tour du monde, vale et gros bisous de Papa…a tout bientôt pour la suite de vos aventures¡

  2. Coucou

    Nous constatons avec plaisir que tout se passe bien , les textes et les photos sont enthousiasmants

    Espérons que vos visas arriveront à temps vous aviez déjà eu les mêmes craintes après le vol du sac à dos , et tout s’est arrangé

    Nous avons imprimé votre message précédent pour le faire lire à notre voisin , balinais. il était content et reconnaissait les endroits où vous êtes passés .Sa femme est originaire de Ubud
    Ils travaillent tous les deux à l’ambassade d’Indonésie et ne retournent que tous les 2 ans revoir la famille:.Avec 3 enfants, le voyage coûte cher
    .
    Nous avons aussi chaud que vous depuis la fin juin

    Bisous de nous deux

  3. Domi et Pierol juil 11th 2010

    Bali nous plaisait bcp et on a fait le mauvais choix de partir pour Java il y a 2 jours… On ne se sent vraiment pas bien ici, tout est moche et sale, les gens n’ont pas le gout du beau comme a Bali, c’est un monde de difference et pourtant le meme pays ! On est un peu coinces, on ne sait plus ou aller. Il faut pourtant qu’on se decide: continuer sur Java ou retourner a Bali ? On vous dit quoi bientot…

  4. De Papa juil 11th 2010

    Hello Domi et Pierol,
    Dommage pour Java mais pensez peut-être a visiter le sultanat de Brunei tout pres et remettez mon bonjour au Sultan, vivement le prochain blog, gros bisous de Papa, vale…

  5. Waouw ! Des dauphins ! Et quand nagerez-vous avec Flipper?;) J’ai apprécié la vue de votre guesthouse à Amed. Pas trop dure, la vie? Faites d’autres circuits dans les environs en attendant votre visa, ça a l’air trop beau par là. Si ça prend du temps et que ça vous énerve, pensez à « L’Alchimiste » : cette contrariété doit faire partie de la « légende personnelle » de votre voyage. Grâce à cet obstacle, vous allez découvrir d’autres choses,d’autres gens, je vous fais confiance sur ce point. :)


Laissez un commentaire

You must be logged in pour laisser un commentaire.