Domi et Pierol au tour du monde

Novembre 2009 – Novembre 2010
Abonnez-vous

Lacs et volcans chiliens (25/11 au 28/11)

WOW ! Ces derniers jours ont ete bien remplis!

Mercredi, on a decide d’aller explorer les autres bleds autour du lac. Direction Puerto Varas et Petrohue, a environ 1 heure 30 de bus. Journee encore une fois grisonnante, mais tant pis, on est la, on profite de ce qu’on peut… La ville de Puerto Varas est tres sympa, bien animee, l’ete ca doit etre full… la en l’occurence, on est 2 :-)

De la, re-bus jusqu’aux chutes de Petrohue (essayez de prononcer ca en espagnol et vous comprendrez notre calvaire quotidien!). La, on tombe de haut. C’est indescriptiblement tuant de nature! L’eau est turquoise et transparente a la fois. Les chutes sont puissantes et douces, on a presque envie de s’y jeter pour un tour de « raja river ». On emprunte ensuite un petit chemin le long du ruisseau, et on debouche sur un torrent d’un bleu magnifique! Les photos vous aideront a imaginer, mais vraiment, faut etre sur place pour le croire. Le genre de tableau naturel qu’on voit dans les films (ca me rappelle l’Ours) et on se dit qu’il n’existe plus d’endroit pareil sur terre. Et bien si. Impressionnes qu’on est.Pierol me demande de ne pas m’epancher pcq ca devient long. Zut…

Bref, on traine un peu, on pousse jusqu’au lac (en stop) ou on boit un ptit cafe dans un hotel de luxe dont on a bien du mal a partir (notre bourgeoisie nous rattrape-t-elle apres un mois de baroudage?!) et on rentre a l’baraque (en stop, dans une remorque de gaz…).

Le lendemain, surprise: Puerto Octay connait ses premiers rayons de soleil :-) On court donc jusqu’au lac pour prendre des photos du paysage magnifique. Le volcan tout blanc est la, plante devant nous, l’air de dire : « m’enfin, ca fait 2 jours que vous etes la et vous m’avez pas encore vu? » Ben non, Volcan, sorry … mais tu es bien beau, on est heureux de partir sur cette note.

5 heures de bus-qui-sent-le-pipi plus tard, nous voici debarques a Pucon. Objectif: l’ascension d’un autre volcan: le Villarica. Le gars de l’agence me rassure: nooon ce n’est pas difficile, nooon il ne faut pas etre entraine, tout le monde le fait ici. Ouf, OK, je m’engage. Pierol est tout content, et la perspective de nous reveiller a 4h30 du mat’ pour commencer la rando a 5h n’a pas l’air de le deranger le moins du monde. De toute facon, pour le prix qu’on paie, on a tout interet a etre excites!

4h30 : Biiiiip ! Branlebas de combat! Debout, preparation des sandwiches pour le midi, enfilage de combinaison de ramasseur poubelle (qu’on est mignons) et c’est parti. 45 min de minibus et la « ballade » commence, en compagnie d’un groupe d’Israeliens mal eduques (ils sont partout ici, c’est monstrueux, je sais pas ou ils ont ete eleves ces gens mais clairement il y a un souci qq part, je ne m’epancherai pas la dessus).

Tiens, l’equipement, c’est pas de la rigolade (crampons, piolet, casque etc )… Et puis, il y a 1 guide par 3 personnes. Ca a l’air serieux, dans quoi on s’est fourres la?

6h: Brrr il fait froid (Domi) allez hop hop en route !

6h30: je souffre deja. J’ai mal au ventre en plus.

7H30: on chausse les crampons (ah bon, ca veut dire que ca devient plus dur? C’est possible ?) et en meme temps, moi j’ai des crampes!

9H: Rhaaa je peux plus!!!! Reste encore 4h de montee, j’avance courbee en deux (pas d’immodium ouinnn), j’y arriverai jamais (meme sans les crampes), tant pis, je redescends :-( snif.

Pierol continue donc avec ses nouveaux amis (hihihi), sans moi, vers le sommet. Ca en valait la peine qu’il dit: 7h de grimpette pour 1600 metres de denivele dans la neige et un cratere crachotant du soufre au sommet (mais pas de lave, il est un peu decu). La vue est magnifique.  Il est fier. Et il a raison, moi je suis epatee!

Mais moi je vous assure que son visage ne dit pas la meme chose… Le pauvre a du se prendre un surdose de soleil ou de vapeur de soufre(?) : il est tout gonfle et rouge a souhait. Je suis bonne pour le tartiner de creme apaisante pdt qqes jours :-)

Ce soir, on remonte vers Valparaiso en 12heures de bus. Et, oui, normalement le soleil nous attend la bas !!! On vous laisse, je pense que Pierol a merite un bon cordero a la broche (agneau grille quoi).

Bizatous !

Mots-clefs :,

Publié dans Chili and Wouaw il y a 9 ans à 17 h 20 min.

12 commentaires

12 commentaires

  1. Juju (cousine) nov 28th 2009

    Woaw! Les photos sont grandioses!
    Ca a dû vous couper le souffle!
    J’ai envie de vous rejoindre maintenant, c’est malin!
    Hihi

    Gros bisous de Belgique où il fait noir à 16h30 (même un peu avant), où il pleut, vente, et fait froid (youpie)

    P.S. : Très joli casque Pod!

  2. Jean-François Claeys nov 28th 2009

    on a eu droit au short, au casque … à quand les chaussettes ? ;)

  3. Bernard nov 28th 2009

    Quand on voit la variété des paysages sur notre bonne vieille Terre, on se dit qu’on n’est pas grand chose. Et la petite Europe et le confetti belge qu’on connait à peine à côté de ça …

    Par exemple ce volcan Villarica, dont je n’avais jamais entendu parler avant, eh bien figurez-vous qu’il est un stratovolcan basaltique-andésitique. Il est constitué de deux caldeiras. La plus récente est allongée selon une direction Nord-Ouest Sud Est, suivant la direction plus générale de la chaîne volcanique Villarrica-Quetrupillan-Lanin. Prenant assise sur ces deux caldeiras s’est mis en place très récemment un cône, dont le cratère, au sommet, a 1,5 km de diamètre. C’est de ce cratère que se produit l’activité éruptive. Cette activité se caractérise essentiellement par l’émission de lave basaltique fluide et par une activité explosive – sommitale ou à partir de fractures radiales. Le cratère se présente avec un puits d’environ 300 m de diamètre pour 150 m de profondeur.

    Dingue non?

  4. Ola les grands aventuriers,que de belles photos ¡ Veinards, tant mieux que vous ayez retrouve le soleil . ici ce jour il y du vent et le ciel est gris et la pluie est annoncee pour la fin de l’apmidi .Sinon tout va bien a l’Escala : tres bonne continuation et a bientòt sur le blog suivant, gros bisous a vous 2 de Papa qui pense bien a vous.

  5. On a lu et relu vos dernières aventures au Chili , le départ au petit matin vers les découvertes : l’émerveillement face aux eaux limpides puis l’ascension au volcan : belles descriptions ( vous êtes champions ) et les jolies photos pour ceux qui n’auraient pas encore compris
    Il y a maintenant 1 mois que vous êtes partis et nous avons l’impression qu’il y a plus longtemps
    Vous avez si bien « comblé » le vide de votre absence grâce aux nombreux messages, c’est sans doute cela la raison
    Bizavoudeux

  6. Merci de nous faire rêver !
    Entre le petit doigt levé pour un expresso dans l’hôtel de luxe et le casque vissé sur la combinaison d’éboueur pour aller renifler à 1600 m. les émanations sulfureuses sommitales du Villarica, vous êtes gâtés dans les contrastes ! Quelles aventures ! Et bien peu d’arrêts, sinon 3 ou 4 jours pour explorer à fond le coin, puis … es tè voï !
    Après un douzième de votre périple, pas encore de mauvaises surprises (vols…) ?
    You habla espanol tota la journa ? Muchas difficultas to comprendo todos cezespesses d’ibericas ?
    Chapeau pour votre organisation et les reportages palpitants dont nous nous repaissons 2 à 3 fois par semaine !
    A l’approche de la période des cadeaux, nous attendons les propositions d’achats sur la Boutique, mais je suppose qu’il vous faut plusieurs jours au même endroit pour prospecter, acheter et expédier le produit de nos rêves !
    Bizavou2

  7. les Danhaive des montagnes nov 29th 2009

    Ben voilà, ça y est ils ont vu la neige avant nous…!!
    Quelle diversité de paysage, ça fait rêver tout ça. On est toujours content de pouvoir suivre votre périple qui a vraiment l’air passionnant !
    Ici, pas encore bcp de neige mais ça va pas tarder…et la petite faille se porte bien.
    On vous embrasse tous les 2 !!!

    fred, mag et romain

  8. Ola mis Queridos Trotamundos,

    Nous voila en plein ocean, voguant vers St Thomas, Virgin Islands, dans des conditions nettement plus confortables et bien moins aventureuses que les votres, en depit du roulis et du tangage auxquels nous sommes soumis depuis hier soir. Mais, grace a la technologie, je puis suivre votre periple sud-americain et vos belles photos. Courage Domi, encore quelques grimpettes de cet acabit et tu finiras par au moins egaler ton aventurier d’homme. Continuez donc a nous faire rever. Estoy seguro de que sus progresos en el idioma espanol resultan estupendos. Un enorme bonjour des ‘vieux combattants’ et a +.

  9. Alex et Christelle déc 1st 2009

    Salut,
    Nous sommes le couple que vous avez rencontré à l´hospedaje Glaciar Marconi d’el Chalten. Souvenez-vous, on a quasiment le même billet d’avion oneworld que vous. Super vos photos du Villarica, ça donne envie. Ça tombe bien, c’est notre prochaine destination. Nous, on a grimpé le volcan Chaiten. Vous pouvez voir nos photos sur notre blog (alexychristelletourdumonde.blospot.com)
    A bientôt, on se recroisera surement..
    Alex et Christelle

  10. Ola Domi et Pierol,
    <alors comment se passe la suite du long voyage ? Vivemeent votre prochain blog. Ici i l plu hier en fin de journee et ce matin c'est la Tramontane froide et c'est prevu pour qques jours. Sinon tout est OK a l'Escala, gros bisous a vous 2 et a tout bientòt, Papa.

  11. GégéCoach déc 1st 2009

    waouwwww, ça m’a donné envie (les paysages, le volcan tout blanc, la neige et les 1600 mètres de dénivelé!!). C’est chouette de pouvoir vous suivre…j’ai l’impression que vous êtes partit depuis tellement longtemps.
    Je reviens d’une petite heure de course (notre ballade habituelle avec un petit ciel bleu et plein de tracteurs mangeurs de carottes). Je suis passée là ou le signe passe sur le train, toujours pas de Domi, je sais pas si je m’y ferai (encore 11 mois)!
    Au plaisir de vous lire…
    Gégé

  12. Pour mon coach Grezien: Le « Signe » ? Quel signe ? Moi je pensais au cygne … Ahhhh c’est pour ca qu’on se retrouvait jamais ;-) hihihi
    Biz ma poule !


Laissez un commentaire

You must be logged in pour laisser un commentaire.